L’assurance voiture

L’assurance responsabilité civile : une obligation
Si vous désirez prendre la route soit en voiture, à vélomoteur, ou à moto, vous êtes légalement obligé de souscrire une assurance responsabilité civile. Elle vous couvre pour tous les dégâts que vous pourriez occasionner à d'autres véhicules. Le législateur désire ainsi protéger les victimes. Le mot «victime» peut être interprété au sens large : de la partie adverse jusqu’aux passagers qui ont provoqué l’accident. En fait, seul le responsable de l'accident ne sera pas dédommagé. Dans la plupart des cas, il s’agit du conducteur. De ce fait, il serait préférable que vous souscriviez en plus de l’assurance obligatoire une assurance dégâts corporels, et ainsi vous serez, en tant que conducteur, indemnisé pour les lésions corporelles.

Les piétons, les cyclistes et les passagers sont considérés comme des « usagers faibles ». Ils ont toujours droit à l’indemnisation de leurs lésions corporelles en cas de collision avec un véhicule automoteur sur la voie publique. C’est le cas même s’ils sont en tort, bien qu’ils doivent alors répondre de tous les dommages qu’ils ont causés à autrui.

Qui est assuré ?
L’assurance auto couvre non seulement la responsabilité du conducteur du véhicule, mais également celle des passagers. Il existe cependant une exception en cas de vol de votre véhicule, votre assurance ne couvrira pas la responsabilité civile du voleur. L’étendue de l'assurance auto est très vaste. Toutefois, il existe des situations dans lesquelles l’assureur a le droit de réclamer à l’assuré, qui n’était pas complètement en règle au moment de l'accident, le remboursement au moins d'une partie de ce qu'il a versé aux victimes (ex : en cas de conduite en état d’ivresse ou sans permis de conduire).

Omnium : vraiment tout ?
Vous avez un accident et vous êtes en tort, votre assurance responsabilité civile indemnisera la partie adverse. Mais qu’en est-il de votre propre véhicule ? Vous devrez en payer les dégâts vous-même à moins que vous n’ayez une assurance omnium. Ou imaginez que vous tombiez dans un fossé par distraction, ou que vous percutiez la porte de votre garage. Ici aussi, l’assurance omnium interviendra pour les réparations de votre véhicule. Ceci vaut également lorsque votre véhicule est endommagé alors qu'il était conduit par quelqu'un d’autre que vous. L’assureur dédommagera les dégâts de votre véhicule et ne réclamera aucun remboursement au conducteur. Ce dernier devra toutefois payer le montant de la franchise qui est toujours prévue dans une assurance omnium. Le montant de la franchise est convenu préalablement et est toujours aux frais de l’assuré. Son objectif est double : inciter les assurés à conduire prudemment ce qui a pour but de maintenir les primes dans les limites.

Plus d’infos :
http://economie.fgov.be/fr/consommateurs/Assurances/Assurance_auto/ (SPF Economie)  
www.assuralia.be/index.php?id=37&L=1 (Assuralia)