Niveaux

En Belgique, l'enseignement est obligatoire jusqu'à 18 ans et comprend quatre cycles:

  • Le maternel : de 2,5 à 6 ans (non obligatoire)
  • Le primaire : de 6 à 12 ans
  • Le secondaire : de 12 à 18 ans
  • Le supérieur : au-delà de 18 ans (non obligatoire)

L’enseignement maternel
L'enseignement proprement dit débute à deux ans et demi, trois ans, par trois années d'enseignement maternel, non obligatoire, mais fortement conseillé par la plupart des pédagogues. Il est conçu non pas comme un système de garderie, mais comme une préparation active des jeunes enfants à la scolarité primaire.

L’enseignement primaire
Il est obligatoire. Il est composé d'un cycle de six années : de 6 à 12 ans. Les enfants sont admis en première année primaire le 1er septembre de l'année civile dans laquelle se situe leur sixième anniversaire. Les matières abordées sont principalement, la lecture, l'écriture et, d'une manière générale, la maîtrise de la langue maternelle et les mathématiques. A partir de la troisième primaire, l'étude de la deuxième langue officielle (soit le français soit le néerlandais) est obligatoire.

La plupart des écoles sont mixtes. Les cours commencent entre 8h et 8h30 et terminent entre 15h30 et 16h. La plupart des enfants restent déjeuner à l'école (ce n'est pas une obligation) et toutes les écoles offrent la possibilité de repas chauds. Entre 16h et 18h, la plupart des écoles proposent des garderies qui combinent jeux et aide pour les devoirs (une petite participation financière est demandée pour ces services). Les écoles francophones collaborent souvent avec une école de devoirs : les élèves y reçoivent de l’aide pour la réalisation de leurs devoirs.

L’enseignement secondaire
À partir de ce niveau, tant de choix sont offerts qu'il est impossible de tous les énumérer ici. Notons simplement quatre grandes options :

  • L’enseignement secondaire général : destiné aux jeunes qui prévoient de poursuivre leur scolarité au-delà de 18 ans, soit vers l'université, soit vers l'enseignement supérieur non universitaire. Il ne prépare pas directement à une profession.
  • L’enseignement secondaire technique : d'orientation plus pratique, il permet la pratique d'un métier dès la fin du cycle. Néanmoins, des passerelles existent vers l'université ou l'enseignement supérieur non universitaire, car les matières de culture générale y sont assez développées.
  • L’enseignement secondaire artistique : orienté vers les arts plastiques, la musique et le théâtre. Il prépare aux études supérieures dans les instituts tels que le Conservatoire par exemple.
  • L’enseignement secondaire professionnel : destiné aux jeunes qui ne désirent pas poursuivre leurs études au-delà de 18 ans. Il vise l'apprentissage pratique d'une profession et des périodes de stages pratiques en entreprises sont prévues. Les matières de culture générale y sont moins développées.

L’enseignement supérieur
Ce niveau d'enseignement est accessible aux jeunes ayant réussi un cycle complet d'enseignement secondaire général ou technique. La Belgique compte un grand nombre d’universités et de grandes écoles proposant un large choix d'options.

L’enseignement supérieur a été reformé profondément suite à la « Déclaration de Bologne ». Cette déclaration a été signée par les Ministres européens de l’éducation en juin 1999 et vise une harmonisation de l’enseignement supérieur au sein de l’Union européenne. En Belgique une distinction est faite entre la formation « Bachelor » (une formation générale de 3 ans valant 180 ECTS) et la formation « Master » ou « MA » (spécialisation d’un ou deux ans, valant entre 60 et 120 ECTS). ECTS est le système européen pour exprimer la charge de travail que représente un cours pour un élève.